Le test ayant été concluant, le ministère de l’Intérieur vient de mettre en ligne la plateforme HistoVec, service public gratuit, ce site permet aux potentiels acheteurs de s’informer sur l’historique d’un véhicule d’occasion.

Avec plus de 5 millions de voitures d’occasion vendues en 2018, le marché dénombre 3 transactions d’automobiles sur 4. Ce florissant marché n’est pas exempt de problèmes puisqu’en 2016, la DGCCRF (Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la Répression des fraudes) indiquait que près de la moitié des ventes de véhicules d’occasion présentent des irrégularités.

Afin d’améliorer l’information de ceux qui veulent acheter un véhicule d’occasion, le ministère de l’Intérieur vient de mettre en ligne la plateforme HistoVec, qui s’adresse aux propriétaires comme aux futurs acheteurs et concerne tous les types de véhicules (deux-roues motorisés, voitures, poids lourds, etc.) quel que soit le format, nouveau ou ancien. Le potentiel acheteur accède à l’historique du véhicule uniquement si le vendeur lui ouvre un accès en ligne.

Selon le ministère, Histovec s’enrichira sous peu de nouvelles données, notamment celles issues du contrôle technique, de façon à avoir un aperçu du kilométrage du véhicule.
Le propriétaire qui souhaite vendre son véhicule d’occasion se connecte avec son numéro de plaque d’immatriculation, ses données nominatives et des informations figurant sur sa carte grise. Le vendeur doit également fournir le certificat de situation administrative (dénommé également certificat de non-gage), au moment de la vente du véhicule, un document désormais accessible sur Histovec. Une fois enregistré, le vendeur (particulier ou professionnel) peut partager les informations portant sur le véhicule avec l’acheteur qui en a fait la demande.

R. MOALIC

 

Découvrez le Breizh Icoopa Club

Découvrir

Demandez votre devis

Faire une demande

Postulez Déposez votre CV

Voir les offres

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez-nous sur les réseaux