Compte tenu de la mise en œuvre du prélèvement à la source (PAS) à compter du 1er janvier 2019, l’imposition calculée sur les revenus 2018 ne sera pas recouvrée par l’état.
Les revenus sur vos placements financiers sont-ils concernés par le PAS ?
Les produits financiers et les plus-values mobilières sont exclus des nouvelles règles. L’imposition déterminée en 2018 demeurera.

Comment sont imposés les intérêts perçus ?

Lors du versement, l’établissement payeur retient :
• Pour tous les contribuables : 17.2% de prélèvements sociaux
• Pour les contribuables ayant un revenu fiscal supérieur au seuil : une imposition de 12.8%
La retenue totale à titre provisionnel peut donc être de 30%
Le seuil du revenu fiscal de référence est de 25 000 € pour un célibataire et de 50 000 € pour un couple.

 

Une option fiscale à prendre en mai 2019

Il ne s’agit pas d’une imposition définitive. Ces revenus pourront être reportés sur la déclaration de revenus à établir en mai 2019.
Le contribuable aura le choix entre
• L’application du prélèvement forfaitaire unique de 30%
• L’imposition de ces revenus de placement selon le barème progressif de l’impôt avec la déductibilité de 6.8% de CSG.

Cette option est globale pour tous les revenus mobiliers (dividendes, intérêts) et les plus-values mobilières.

 

Quel choix compte tenu des règles spécifiques d’imposition des revenus 2018 ?

Si habituellement, il convient de comparer les 12.8% d’impôt du prélèvement forfaitaire au taux marginal d’imposition (tranche de 0%, 14%, 30%, 41%), la situation est différente en 2018.
La comparaison se fait entre le taux moyen d’imposition et les 12.8%. Cela devrait conduire beaucoup de contribuables à maintenir les revenus de placement dans le barème progressif.

Le choix définitif est à faire lors de la prochaine déclaration de revenus, date à laquelle tous les composantes des revenus seront connues.

Luc RETIF

Découvrez le Breizh Icoopa Club

Découvrir

Demandez votre devis

Faire une demande

Postulez Déposez votre CV

Voir les offres

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez-nous sur les réseaux