Pour pouvoir bénéficier des prestations maternité, les travailleuses indépendantes devront avoir cessé leur activité, comme pour les salariées, pendant au moins 8 semaines, soit 56 jours contre 44 jours jusqu’en 2018.

 

Ces dispositions s’appliqueront aux allocations maternité (allocation forfaitaire de repos maternel et indemnités forfaitaires journalières) dont le premier versement interviendra à compter du 1er janvier 2019.

Les travailleuses indépendantes bénéficient en outre de majorations de la durée du congé de maternité dans les mêmes conditions que les salariées en cas de grossesse multiple. En revanche, la durée d’indemnisation n’est pas majorée à partir du troisième enfant, contrairement aux salariées.

La durée de versement maximale des IJ des travailleuses indépendantes est alignée sur celle des salariées (soit 112 jours au lieu de 74 jours).

Cedric GUEGUEN

Découvrez le Breizh Icoopa Club

Découvrir

Demandez votre devis

Faire une demande

Postulez Déposez votre CV

Voir les offres

Inscrivez-vous à la newsletter

Rejoignez-nous sur les réseaux